La régulation des paris hippiques

La Cour des Comptes a récemment publié un rapport concernant la régulation des jeux de hasard en France. Le but de cet ensemble de propositions est de lutter contre le blanchiment d’argent et de protéger les joueurs. C’est dans cette optique que la Cour des Comptes a émis différentes propositions concernant les jeux d’argent en règle générale, mais également plus particulièrement sur les paris hippiques. En effet, à l’heure actuelle, près de 98% des paris qui sont effectués au sein des boutiques terrestres de l’Hexagone se font de manière anonyme.

Face à cette réalité, la Cour des Comptes préconise donc la mise en place d’une carte personnelle par joueurs afin de pouvoir connaître l’identité de chaque parieur. Cette mesure qui semble très intéressante en vue d’encadrer le secteur des paris hippiques est cependant très discutée dans la mesure où elle pourrait engendrer une baisse conséquente des enjeux et des recettes, que ce soit pour les opérateurs, dont la FDJ, ou pour l’État. Mais la Cour des Comptes demande également une surveillance beaucoup plus stricte concernant l’interdiction de parier pour les organisateurs des courses hippiques mais aussi pour les propriétaires des chevaux.

Une proposition qui ne fait pas non plus l’unanimité étant donné qu’elle impacterait également grandement les recettes générées par ce type de courses. Il est à noter que le rapport prévoit également un encadrement beaucoup plus strict des jeux de casino, notamment les jeux de casino en ligne gratuit tels que le blackjack en ligne, toujours dans le but de lutter contre le blanchiment d’argent tout en protégeant davantage les joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *